Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Angola – IIIe Symposium sur la culture nationale: "Avec la Paix, on peut travailler pour le développement de la Culture" - 2006/09/11

Du 11 au 16 septembre, l'Angola tient, à Luanda, son IIIe Symposium sur la culture nationale. Ce symposium a pour objectifs de créer un forum de réflexion destiné à perfectionner les programmes d'actions culturelles ; de promouvoir la réflexion sur les trois décennies de la guerre, son impact et ses conséquences dans le patrimoine culturel matériel ; de créer les bases pour la constitution d'une banque de données du secteur culturel; de contribuer à la production et à la démocratisation de la culture.

À l'ouverture des travaux, le Président angolais, José Eduardo dos Santos, a déclaré qu' « avec la paix conquise, le pays est actuellement en condition de travailler avec grand dynamisme pour le développement de la Culture nationale ». Il a notamment souligné que la politique culturelle angolaise concerne tous les domaines de la vie culturelle du pays et propose des initiatives concrètes pour le développement de la création artistique et la préservation de la mémoire collective. De plus, elle concilie la culture traditionnelle avec le perfectionnement de l'accès à la modernité des nouveaux agents et créateurs de la culture dans divers domaines : musique, danse, littérature et tradition orale, théâtre, cinéma, arts plastiques et sculpture, folklore et artisanat, sites historiques et monuments, musées, archives, bibliothèques, palais de Culture.

Selon le Président angolais, le soutien que l'État doit apporter à la matérialisation de cette politique culturelles est fondamental, surtout en ce qui concerne la création des infrastructures culturelles, la formation des cadres, l'élaboration de la législation culturelle sur le mécénat, les droits de propriété intellectuelle, le registre international d'instruments musicaux traditionnels, le développement de la coopération et des échanges internationaux. Pour ce faire, a-t-il ajouté, il est nécessaire que l'on élabore un ensemble de décrets relatifs aux arts, au spectacle, au cinéma et à l'audiovisuel, qui établit le cadre normatif régulateur et les mesures de soutien de l'État au secteur et, qui « crée des conditions qui permettent l'accès des personnes aux nouvelles opportunités de jouissance culturelle et au pluralisme de la création culturelle ».

Par conséquent, le ministère angolais de la Culture exécutera le Programme d'actions culturelles destiné à dynamiser "l'associativisme culturel" ainsi que la vulgarisation des techniques au cours du quinquennat 2007-2012. Les priorités retenues vont aux projets dans les secteurs de production artistique, les établissements culturels, le registre des manifestations culturelles et les arts traditionnels, d'une part; à l'expansion de l'industrie de production musicale, l'encouragement à la lecture, le registre des écoles de l'artisanat, la production et la valorisation de l'art, d'autre part et, enfin, à l'éveil à la pratique artistique et culturelle; l'objectif étant d'engager toute la société angolaise dans la préservation, la valorisation et le développement des industries culturelles.

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Angola – IIIe Symposium sur la culture ...