Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Dynamiques et enjeux économiques des industries culturelles, 2006/06/15

Dans cette étude que publie Planet Agora, Pierre-Jean Benghozi, directeur de recherche au CNRS et directeur du Pôle de recherche en économie de la gestion de l'École polytechnique (Paris), postule que les industries culturelles sont à la fois à la base de la création de richesses marchandes et sources de valeur symbolique et identitaire. À ce titre, elles focalisent de puissants enjeux dont témoignent, au niveau national ou international, les débats récents. Selon lui, situer ces enjeux économiques apparaît essentiel pour comprendre les controverses actuelles et guider l'action publique.

Plus que l'économie de la production, souligne l'auteur, ce sont aussi les structures de diffusion et distribution qui pèsent sur les industries culturelles. Cette situation pose directement, au niveau national tout autant qu'international, la question du pluralisme des formes d'expression artistiques et culturelles accessibles, et non pas seulement produites. Ce qui l'amène à soutenir que le risque principal d'uniformisation des contenus ne tient pas aujourd'hui à une réduction de la production mais essentiellement à une focalisation sur les œuvres les plus attractives, dans une logique de star-system, et à un marché à deux vitesses entre d'un côté des produits marketés objet d'une spirale inflationniste des coûts, et de l'autre côté des productions à diffusion restreinte.

Dans cette perspective, soutient l'auteur, l'action publique éprouve des difficultés d'autant plus grandes que les enjeux économiques et marchands de ces industries apparaissent plus importants. Elle doit, entre autres, notamment résoudre la contradiction existant entre le souci de maintenir une diversité des structures de production dans le cadre national et celui de défendre, au niveau mondial, une spécificité culturelle portée par des acteurs nationaux puissants dans une économie mondialisée.

En conclusion, l'auteur souligne qu'en mettant l'accent sur le poids considérable des stratégies économiques d'acteurs et des dynamiques industrielles, son analyse des industries culturelles montre le poids de firmes et de configurations qui contournent les réalités et régulations nationales. D'où le besoin de débats publics pour assurer la confrontation de logiques d'action qui échappent largement aux régulations traditionnelles. Et pour développer des approches qui tiennent compte de la réalité complexe de l'économie de la culture.

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Dynamiques et enjeux économiques des ...