Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

CEDEAO - La culture au cœur du développement – 29 août 2005

Lors de la seconde Conférence des ministres de la Culture des pays membres de la CEDEAO ( Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest) à Abuja au Nigeria, du 23 au 26 août 2005, les participants ont adopté une déclaration portant sur la protection de la diversité culturelle. La déclaration constitue une innovation majeure par rapport à la première réunion de Dakar de mai 2002. En effet, dans cette déclaration, les ministres de la Culture de la CEDEAO lancent un appel " pressant " aux autres pays membres de regroupements sous régionaux, à s’engager dans la même voie pour " défendre et promouvoir l’expression culturelle plurielle, par le soutien aux manifestations culturelles d’envergure régionale " .

Lors de cette conférence, les ministres ont en outre mis au point un mécanisme de financement des activités culturelles en Afrique de l'Ouest. L'accès des populations à la culture fait, en effet, partie des éléments essentiels de la lutte contre la pauvreté et du renforcement de la cohésion sociale. Les ministres ont également adopté le principe d'élaborer une politique régionale pour promouvoir les Musées, en s'appuyant sur le "Projet Musées de l'Afrique Occidentale" basé à Dakar, au Sénégal. Dans ce cadre, la République du Bénin a obtenu 3,0489 millions d'euros de l'Union Européenne, pour financer son Programme de Soutien aux Initiatives Culturelles Décentralisés (PSICD).

La rencontre d’Abuja avait pour objectif la mise en œuvre du Plan d’action Nepad-Culture, adopté à l’issue de la première Conférence des ministres de la Culture des pays membres de la CEDEAO à Dakar. Selon la Déclaration et le Plan d’action de Dakar, "l a culture est une dimension essentielle du développement à visage humain " .

Sources :

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - CEDEAO - La culture au cœur du développement – ...