Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Rapport mondial de l’UNESCO sur la diversité culturelle : première réunion du comité consultatif d’experts

Dans le cadre de la préparation du prochain Rapport mondial de l’UNESCO consacré à la diversité culturelle, qui sera publié en mai 2008, le Directeur général, M. Koïchiro Matsuura, a ouvert le 25 septembre, la première réunion du comité consultatif qu’il a mis en place pour assister le travail de la nouvelle Unité des rapports mondiaux créée à cet effet.

Ce comité, composé d’experts de toutes les régions, éminents spécialistes en matière d’anthropologie, de sciences sociales, de la communication, de l’éducation et des questions liées aux peuples autochtones, ainsi que les recommandations d’un Board of Trustees, doivent assurer à ce deuxième rapport mondial une approche qui couvre l’ensemble des différents aspects de la diversité culturelle. Il reposera aussi sur les consultations avec la société civile et les institutions académiques, de même que des consultations internes et interdisciplinaires. À partir d’analyse, d’échanges de bonnes pratiques, ce rapport, comme tous les autres rapports de l’UNESCO qui l’ont précédé, assorti de recommandations concrètes, doit permettre l’élaboration de nouvelles politiques adaptées aux besoins réels et répondant aux impératifs éthiques, culturels, éducatifs et de développement durable. Cette nouvelle approche doit permettre aux rapports mondiaux de l’UNESCO de jouer dans tous les domaines de compétence de l’Organisation, un « rôle clé » de « laboratoire d’idée ».

M. Matsuura a souligné, dans le contexte de la mondialisation, l’importance du thème retenu pour ce deuxième rapport qui est une nouvelle illustration de la mission de l’UNESCO de « promouvoir la féconde diversité des cultures » et de « faciliter la libre circulation des idées par le mot et par l’image ». Il a en outre estimé que : « C’est peut-être là la chance particulière offerte à la préparation de ce rapport mondial, dont le caractère transversal devra être mis en avant. Les questions proprement culturelles devront trouver écho dans des problématiques plus larges liées à l’éducation, la science ou la communication ». Le Directeur général a également invité le comité consultatif à : « s’intéresser aux nouvelles formes de diversité culturelle ». Il a conclu en déclarant : « nous comptons sur vous, dans vos domaines d’expertise, dans vos communautés professionnelles, et dans vos régions, pour puiser dans toutes les ressources intellectuelles et les sources d’avis auxquelles vous avez accès ».

Destiné au grand public, aux communautés scientifiques et académiques et aux décideurs, le Rapport mondial vise à informer sur les enjeux actuels de la diversité culturelle. D’ici mai 2008, au moins trois réunions du comité seront organisées à cet égard.

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Rapport mondial de l’UNESCO sur la diversité ...