Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Bénédicte Chaine-Sidibé et Marcel Kalunga reçoivent le Prix Kadima de l’OIF pour la valorisation des langues partenaires africaines et créoles

Le Prix Kadima pour la valorisation des langues partenaires africaines et créoles a été attribué dans la catégorie littérature, à Bénédicte Chaine-Sidibé (France) pour son œuvre Kulle Ladde (Les animaux de la brousse) et dans la catégorie traduction à Marcel Kalunga (Congo) qui a traduit du français au kiswahili Les règles du savoir vivre dans la société moderne, de Jean Luc Lagarce.

Le Prix Kadima a été créé en 1989 par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour encourager les recherches appliquées sur les langues nationales des pays francophones, ainsi que les efforts de création littéraire et de traduction dans ces langues : différentes variantes du créole, fulfuldé, wolof, lingala, kiswahili, hausa, bambara, etc. Décerné tous les deux ans aux auteurs d’œuvres inédites et rédigées dans l’une de ces langues ou en français s’il s’agit d’une traduction, le prix est doté de 4600 euros par catégorie et prévoit la prise en charge de la publication de l’œuvre primée.

Source :

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Bénédicte Chaine-Sidibé et Marcel Kalunga ...