Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Des créateurs honorés dans le cadre de la coopération Québec/Wallonie-Bruxelles

Deux prix ont été décernés récemment dans le cadre de la coopération entre le Québec et Wallonie-Bruxelles. Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse 2009 est attribué au Québec à l’auteure Dominique Demers pour son roman L’Élu : la grande quête de Jacob Jobin (Québec Amérique) et en Wallonie-Bruxelles à Jean-Marie Defossez pour Envol pour le paradis (Bayard Jeunesse). La lauréate et le lauréat recevront respectivement leur prix au Salon du livre de Montréal en novembre 2009 et à la Foire du livre de Bruxelles en mars 2010. Cette année, le Prix visait la catégorie « roman pour jeune public de 12 à 15 ans ».

Le Prix Québec/Wallonie-Bruxelles de littérature de jeunesse est attribué conjointement tous les deux ans à des auteurs et à des illustrateurs du Québec et de la Communauté française Wallonie-Bruxelles. Ce Prix comprend des bourses de 3 500 $ (2 600 €) aux auteurs ou aux illustrateurs et des subventions de 6 000 $ (3 900 €) à leurs éditeurs pour la promotion et la mise en marché des livres primés. Il vise à encourager le développement, la diffusion et la production de littérature de langue française destinée aux jeunes ainsi qu’à stimuler les échanges commerciaux entre le Québec et la Communauté Wallonie-Bruxelles.

Par ailleurs, l’auteure-compositrice-interprète québécoise Ariane Moffatt s’est vu décerner le Prix Rapsat-Lelièvre 2009 pour son album Tous les sens. L’artiste recevra officiellement son prix aux Francofolies de Spa le 21 juillet prochain.

Le Prix Rapsat-Lelièvre est attribué chaque année par un jury international composé de spécialistes de la chanson issus du Québec et de la Communauté française de Belgique. Il consiste en une bourse de 3 800 euros (quelque 5 000 $) attribuée par Wallonie-Bruxelles International à l'auteure-compositrice-interprète. Une aide de 10 000 $ est de plus offerte par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine au producteur du disque afin d'en assurer la diffusion en Wallonie-Bruxelles. Ce prix est administré conjointement par le ministère des Relations internationales, le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec et Wallonie-Bruxelles International.

Le Prix Rapsat-Lelièvre, du nom des grands artistes que furent dans leur pays respectif Sylvain Lelièvre et Pierre Rapsat, vise à encourager le développement et la promotion de la langue française, à stimuler la production et la diffusion de disques francophones, à faire connaître les productions artistiques et à favoriser les échanges entre le Québec et Wallonie-Bruxelles dans le domaine de la création chantée. Il est remis chaque année, en alternance, aux artistes québécois, dans le cadre des Francofolies de Spa, et aux artistes de Wallonie-Bruxelles au Coup de cœur francophone de Montréal.

Sources :

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Des créateurs honorés dans le cadre de la ...