Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Inauguration et colloque de la Chaire UNESCO sur les politiques culturelles pour le développement par les arts

Le colloque intitulé « Bonne gouvernance pour les politiques culturelles : une recherche germano-africaine sur les arts et le développement » ("Good Governance for Cultural Policy. An African-German Research about Arts and Development") a eu lieu les 30 et 31 janvier 2013 à Hildesheim (Allemagne), à l'occasion de l'inauguration de la Chaire UNESCO sur les politiques culturelles pour le développement par les arts à l'Université de Hildesheim.

Ce colloque a réuni une centaine de participants, parmi lesquels vingt-cinq doctorants du Département des politiques culturelles de l'Université de Hildesheim et d'autres représentants invités de pays comme l'Égypte, la France, le Mozambique, la Tanzanie, l'Afrique du Sud et la Tunisie.

Comme l'illustrent certains titres de conférences (« Renforcer le système de gouvernance de la culture dans les pays en développement », « Bien gérer la politique culturelle : Le rôle des arts dans la société », « Bien gérer la politique culturelle : Protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles ») et de panel d'experts (« Recommandations pour une future politique culturelle – Coopération entre l'Afrique et l'Europe »), le colloque a mis l'accent sur l'importance des principes d'une saine gestion de la politique culturelle, en comparant les perspectives du Sud et du Nord de l'Afrique, de la France et de l'Allemagne. Il a également permis de faire connaître les théories et pratiques les plus récentes au regard des concepts de saine gestion et de politique culturelle. À cet égard, le colloque se voulait le point de départ pour élaborer un programme de recherche internationale visant le discours sur la politique culturelle et la Chaire UNESCO à Hildesheim soutiendra la formation de futurs stratèges et gestionnaires de la culture en ce sens.

Le colloque a été organisé en collaboration avec la Commission allemande pour l'UNESCO, la Fondation Friedrich Ebert et l'Université Aix-Marseille. Il était financé par le ministère de la Science et de la Culture de Basse-Saxe et l'Université franco-allemande (Deutsch-Französische Hochschule).

Source :

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Inauguration et colloque de la Chaire UNESCO ...