Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Le directeur du Bureau du Québec à Barcelone discute de l’engagement du gouvernement québécois dans le dossier de la diversité des expressions culturelles et des enjeux qui touchent en particulier le monde de l’édition

Le bulletin Québec@monde de février fait état d’un entretien que le directeur du Bureau du Québec à Barcelone, M. Claude Fleury, accordait récemment au mensuel électronique CandleBook News. Cet entretien s’est déroulé dans la foulée de la participation du Québec comme invité d’honneur à Liber, la Foire internationale du livre de Barcelone.

« L’Espagne, peut-on lire dans l’article de Québec@monde, est sensible aux enjeux de la diversité culturelle. On se rappellera notamment qu’une coalition appuyée par le gouvernement espagnol, et inspirée du modèle québécois, s’est engagée dans la campagne qui a mené à l’adoption de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles par l’UNESCO (…). Le directeur Claude Fleury rappelle que les lois du marché à elles seules ne peuvent garantir le développement des industries culturelles dans des sociétés qui, comme le Québec, ont peu de poids démographique. Il mentionne que la Convention vient reconnaître le droit des États à élaborer et mettre en œuvre des politiques culturelles, indiquant que ce rôle se traduit notamment au Québec par l’existence d’une Politique du livre et d’un éventail de mesures destinées à soutenir l’édition.

Le directeur du Bureau du Québec à Barcelone évoque également dans cet entretien le contexte de la mise sur pied de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle, acteur incontournable du plaidoyer en faveur de la reconnaissance du droit des États à soutenir la culture. L’idée d’une telle coalition, unissant milieux culturels et gouvernements, allait être reprise dans une quarantaine de pays et mener à l’établissement à Montréal, en 2007, d’une Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle.

L’entrevue aborde également la participation du Québec à Liber, la coopération culturelle Québec-Espagne, les liens dans le secteur de l’édition et de la littérature, ainsi que le rôle du Bureau du Québec à Barcelone. Rappelons que près de 80 Québécois – éditeurs, écrivains et artistes – ont pris part à la Foire Liber, l’automne dernier, ainsi qu’aux multiples manifestations culturelles dans les librairies, sur scène et au cinéma tenues à Barcelone dans le cadre de la vitrine culturelle Imagina Québec. Liber est le premier rendez-vous dans le monde de l’édition hispanophone pour l’achat et la vente de droits. »

Nous vous invitons à lire le texte de l’entretien paru dans le CandleBookNews. Cet article est disponible en espagnol et en anglais. Par ailleurs, le résumé de cet article dans Québec@monde est disponible en français et en anglais.

Source :

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Le directeur du Bureau du Québec à Barcelone ...