Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

L’UNESCO rappelle la nécessité de protéger la créativité et de lutter contre la piraterie

A l’occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, le 23 avril, l’UNESCO a rappelé la nécessité de protéger la créativité et de lutter efficacement contre la piraterie.

« Afin de fournir des informations sur les politiques nationales contre la piraterie, l’UNESCO a créé récemment un Observatoire mondial de lutte contre la piraterie. Cette plateforme permet d’accéder gratuitement et  en ligne à des informations relatives aux politiques et mesures de lutte contre la piraterie mises en œuvre par les États membres de l’UNESCO » peut-on  lire dans le site web de l’organisme.

Le 23 avril marquait également le début des célébrations organisées par Ljubljana (Slovénie), Capitale mondiale du livre 2010. Durant cette période, la capitale slovène prévoit d’organiser pas moins de 300 événements afin d’encourager la lecture, contribuer au développement du goût de la lecture, favoriser l’accès au livre et présenter au public différents genres littéraires et littératures du monde. Dans son message la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova rappelle que : 

« La libre circulation est également une condition indispensable pour que chacun puisse avoir accès au livre. La traduction joue évidemment un rôle considérable dans la passation de tous les savoirs qu’offre le livre. Mais il faut aussi des politiques éditoriales innovantes qui répondent aux besoins et aux aspirations de tout être humain.

Face aux nouvelles formes que prend le livre, face aux transformations dans sa conception, sa production et dans l’accès à son contenu, il est urgent de rappeler qu’il ne peut y avoir de développement du livre sans respect du droit d’auteur. Cela est d’autant plus vrai à l’heure où la numérisation expose encore plus le livre à des risques d’utilisation illicite. […]

À l’occasion de la quinzième édition de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, j’invite l’ensemble des partenaires, des communautés et des réseaux de l’UNESCO à se mobiliser pour faire respecter le droit d’auteur, et pour assurer au livre la place qui lui revient dans les sphères sociale, éducative et culturelle.

Les livres sont à la fois des œuvres d’art, de science, et des vecteurs d’idées. Ils concrétisent magnifiquement les diversités créatrices. Ils mènent à la connaissance universelle et participent au dialogue entre les cultures. »

Source :

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - L’UNESCO rappelle la nécessité de protéger la ...