Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Rencontre de cinéastes de l'Afrique, des Caraïbes et de leurs diasporas

La première Rencontre de cinéastes de l'Afrique, des Caraïbes et de leurs diasporas a eu lieu à La Havane (Cuba) pendant la Présentation itinérante du cinéma des Caraïbes, du 12 au 16 septembre 2011.

D'importants films comme « Drum » de la réalisatrice sud-africaine Zola Maseko, « Ramata » du congolais Leandre-Alain Baker, « Bamako » du mauritanien-français Abderrahmana Sissako et « Un homme qui crie » du tchadien Mahamat-Saleh Haroun, ont été présentés aux participants des Caraïbes ainsi qu'au grand public cubain.

Cette rencontre a été une bonne occasion pour renforcer les liens et la coopération cinématographique entre les deux régions. En outre, elle a contribué à un partage d'information, d'expertise et à l'établissement de réseaux avec les cinéastes et les institutions africaines, afin de développer des plateformes subrégionales et en coordination avec les réseaux existants en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

Cette rencontre constituait également la première opportunité pour lancer la mise en œuvre du projet UNESCO « Caméras de la Diversité » («Cámaras de la Diversidad ») à travers l'Afrique, un projet qui était auparavant mené en Amérique latine et dans les Caraïbes. En soi, le projet « Caméras de la Diversité » constitue une bonne pratique au regard de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles en termes de coopération internationale puisque depuis 2005, il a contribué à renforcer les politiques institutionnelles et légales, les capacités des communautés indigènes et afro-descendantes dans les domaines de la production et de la gestion et à diffuser leur production par voie numérique.

Source:

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Rencontre de cinéastes de l'Afrique, des ...