Diversité culturelle

Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques

Atelier 2013 de la banque d'expertise pour les missions d'assistance technique Union européenne-UNESCO

Dans notre bulletin du 7 mars 2011, nous faisions référence à la constitution d'une banque d'expertise pour le projet de missions d'assistance technique, financé par l'Union européenne et mis en œuvre par l'UNESCO, visant à renforcer le système de gouvernance de la culture et des politiques culturelles, et ce, en lien avec la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l'UNESCO. Les 30 experts devaient être des ressortissants de pays qui ont ratifié la Convention et ont été sélectionnés en fonction de la diversité de leurs expertises, expériences et connaissances du secteur de la culture dans les pays en développement.

Les 23 et 24 mai dernier, les spécialistes de la Banque d'expertise pour les missions d'assistance technique se sont réunis à Paris afin de partager et échanger leurs expériences du projet durant ces deux dernières années. À ce jour, les missions d'assistance technique ont eu lieu dans les 13 pays en développement suivants : Barbade, Argentine (ville de Buenos Aires), Burkina Faso, Cambodge, Haïti, Honduras, Kenya, Malawi, Maurice, Niger, République démocratique du Congo, Seychelles et Vietnam.

À travers une série de sessions plénières et de groupes de travail, les experts ont examiné la mise en œuvre du projet (missions d'assistance technique), en vue de définir son avenir et celui de la Banque d'expertise ainsi que de finaliser un guide méthodologique sur l'assistance technique.

Les experts ont notamment discuté :

  • des forces et des faiblesses de la méthodologie actuellement employée;
  • de la meilleure façon de préparer les experts aux contextes et aux besoins locaux;
  • de la manière de générer une coopération durable entre les parties prenantes;
  • des outils et cadres possibles pour l'assistance technique.

Le projet de missions d'assistance technique Union européenne-UNESCO a été prolongé jusqu'au 30 novembre 2013 afin de permettre la tenue d'un certain nombre d'activités de suivi, dont cet atelier. Le soutien financier de l'Union européenne pour ce projet démontre son engagement en faveur du renforcement des capacités des pays en développement qui sont Parties à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Source :

Accueil - Politiques et mesures culturelles – bonnes pratiques - Atelier 2013 de la banque d'expertise pour les ...